Les droits ou la préservation des droits à la retraite en faveur des aidants familiaux

Exporter en PDF

Présentation

Si un aidant familial doit réduire ou suspendre son activité pour soutenir un proche handicapé ou âgé en perte d’autonomie, cela a des conséquences sur sa carrière professionnelle et donc sur ses revenus actuels ainsi que sur son futur droit à la retraite.

Si des aidants familiaux peuvent en effet être salariés par le proche qu’ils soutiennent sous certaines conditions (voir la rubrique Les allocations, salaires, compensations pour les aidants familiaux), ce n’est pas le cas de tous.
Aussi afin d’apporter des compensations aux aidants familiaux, des dispositions légales pour la préservation de leurs droits retraite existent.

 


L’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer (l’AVPF)
La Majoration de la durée d’Assurance Vieillesse.
Une retraite à taux plein dès 65 ans.

Union Départementale des Associations Familiales de Maine et Loire – 4 avenue Patton – 49003 ANGERS Cedex 01
Nous contacter : 02 41 360 444 – aidants49@udaf49.fr – Site internet : www.udaf49.fr
conception-réalisation Altacom